Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 novembre 2008 5 28 /11 /novembre /2008 22:27

Lycos, un emblème de l'Internet de la fin des années 1990. Je me souviens des pubs « Va chercher Lycos ! » et aussi du (ra)chat de Caramail...

A l'agonie depuis plusieurs années, Bertelsmann et Telefonica, les deux actionnaires principaux, cherchaient à revendre Lycos Europe depuis avril dernier. Mais faute de repreneur(s) potentiel(s), ils ont décidé de fermer la société et de mettre au chômage les 700 personnes employées en Europe.

La raison qui a mené à cette fermeture forcée ?

Depuis le début de l'année, l'entreprise a accusé une perte de 17,1 millions d'Euros, ainsi qu'une rapide décroissance de son chiffre d'affaires et de son audience. Lycos a raté plusieurs virages technologiques. Spécialiste du chat, par le rachat de Caramail au début des années 2000, le groupe est passé à côté de la messagerie instantanée. De même pour son service de pages personnelles, Lycos n'a pas vu l'intérêt des blogs, et enfin, dans le secteur de la rencontre, il a été pris de cours par Meetic et les autres sites.

« La meilleure option disponible pour l'entreprise est de tenter de vendre ses noms de domaine, son portail Internet danois et ses activités de commerce en ligne » a déclaré l'entreprise. Les activités non rentables comme les portails de contenu, l'hébergement et les Webmails sont appelés à disparaître tout simplement.

Lycos Europe, qui n'a jamais pu être rentable, annonce qu'il versera 50 millions de primes exceptionnelles à ses actionnaires, lesquels doivent se réunir en assemblée générale à Amsterdam le 12 décembre prochain.

Hier, jeudi, la filiale française a annoncé qu'elle cherchait à reprendre Lycos France, avant que tout disparaisse. L'affaire intéresse plusieurs fonds, qui accepteraient de soutenir le projet, mais elle est loin d'être conclue. Elle ne pourrait se réaliser qu'à la condition sine qua non que la nouvelle structure puisse récupérer la marque Lycos... elle-même propriété de Lycos Inc., appartenant à une société Sud-Coréenne (Daum Communications) et qui exploite le nom dans le reste du monde (Lycos Europe devait payer pour pouvoir exploiter la marque !).

Si les accords n'aboutissent à rien, le portail ainsi que Caramail, devenu un webmail — sous le nom de Jubii —, qui réunissement plus de 9 millions de visiteurs uniques par mois, pourraient n'être qu'une vieille page tournée de l'Internet français.

Caramail, c'est mes débuts sur le Web, le chat, le webmail de l'époque. Ma première page perso, je l'ai créée sur Lycos ("multimania"). C'est triste si cette société disparaît, avec la vente de ses noms de domaine. :(

Partager cet article

Repost 0

commentaires