Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2008 2 16 /12 /décembre /2008 19:31
"C'est pas ma faute, c'est celle des autres". Ainsi pourrait expliquer la Chine quant aux différents blocages qu'elle opère sur de nombreux sites étrangers.

Le ministère chinois des Affaires Étrangères a expliqué aujourd'hui que les sites bloqués étaient ceux qui enfreignaient la loi. Par exemple, ceux qui estiment que la Chine et Taïwan sont deux États distincts, ceux qui sont trop favorables au Tibet ou bien ceux qui critiquent le Parti Communiste chinois.

Depuis le début du mois, Asiaweek rapporte que son site, celui de Voice America, les sites des médias de Hong-Kong Ming Pao News, la version en chinois du site de la BBC sont tous filtrés et bloqués par le gouvernement chinois.

« Nous ne pouvons pas nier que certains sites ont des problèmes avec le respect de la loi chinoise [...] Nous espérons que les sites internet concernés tiendront compte des préoccupations de la Chine et ne feront pas des choses contraires à la loi chinoise. Cela permettra d'établir une bonne coopération entre la Chine et les pays concernés, ainsi qu'entre la Chine et les sites concernés » a expliqué un porte-parole du ministère.

C'est quand même un peu gros... 

Partager cet article

Repost 0

commentaires