Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 janvier 2010 1 04 /01 /janvier /2010 21:58
« Seulement » oui, au rythme d'Internet ça va très vite. Vous n'êtes peut-être pas sans savoir qu'il va y avoir pénurie d'adresses IPv4 d'ici quelques années.

Le site Ars Technica a oublié un graphique comparant le nombre d'adresses IPv4 disponible en 2000 et celui en 2010, un an pile-poil après la première mesure.

ipv4-ipv6-adresses-reserve-pool.pngSur une réserve totale de plus de 3,7 milliards d'adresses, un peu plus de 2 milliards étaient disponibles, 1,6 utilisés, en 2000.

En 2010, la donne change : 722 millions disponibles et 2,9 milliards utilisées (81%) !

 

C'est que le rythme est croissant et exponentiel, avec la multiplication de demandes en adresse IP fixe (serveurs) ou en matériels mobiles qui demandent une connexion Internet. Cette réserve diminue très rapidement, à un rythme bien plus élevé qu'avant.

 

Et parrallélement à ce manque à venir, le développement de l'iPv6 n'est pas vraiment déployé à grande échelle.

 

Voici le classement des pays les plus consommateurs d'adresses IPv4 au 1er janvier 2010 :

 

  1. États-Unis : 1495,13 millions
  2. Chine : 232.45 millions
  3. Japon : 177,15 millions
  4. Allemagne : 86,51 millions
  5. Corée du sud : 77,77 millions
  6. Canada : 76,96 millions
  7. France : 75,54 millions
  8. Royaume-Uni : 74,18 millions
  9. Australie : 39,77 millions
  10. Brésil : 33,95 millions
Globalement, les chiffres sont en rapport avec le ratio du nombre d'utilisateurs et le développement de l'Internet dans chaque pays.

Le « mauvais élève » sont les États-Unis d'Amérique qui possèdent à eux-seuls 1/3 du pool IP. Il y a ue explication à ça : c'est là-bas que le système est né et des entreprises ou universités ont réservé des plages d'adresses entières pour leur usage. Quand on sait qu'une plage entière correspond à 16 777 216 adresses, on imagine bien que c'est du gâchis, les entreprises n'employant pas des millions de salariés. Globalement, des emplois de plage de 15 à 20 000 IP auraient suffi.

Partager cet article

Repost 0

commentaires