Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 décembre 2009 5 04 /12 /décembre /2009 19:25
Google n'en finit plus de "toucher au Web" depuis quelques semaines. Après une annonce d'un nouveau protocole (SPDY), d'un langage de programmation (GO), voilà qu'il annonce le lancement d'un service de DNS.

Pour faire simple, le principe d'un service de DNS, c'est de faire le lien entre une adresse Internet (composée de chiffres, comme 209.85.229.99) et son nom de domaine (par exemple http://www.google.fr), selon une table de relation précise et mise à jour, comme celles fournies par l'AFNIC ou l'ICANN.

Actuellement, la plupart des internautes utilise les DNS de son FAI, sans même le savoir (ni se poser des questions). Ils ont pour avantage d'être simple (rien à paramétrer), mais plus ou moins rapides (cela dépend de plusieurs critères). D'autres utilisent déjà un autre service de DNS, celui le plus connu : OpenDNS.

En proposant ce service, baptisé Google Public DNS (page bientôt en français), la firme souhaite accélérer l'accès au Web, le rendre plus sûr et réduire les divers problèmes liés aux DNS (filtrage de sites, redirection non désirée, page de publicités...)

En tant que géant du Web et collecteur d'informations, Google assure ne strictement rien filtrer et ne proposer ou ne rediriger vers aucune publicité en cas de page non trouvée.

Pour profiter de ce service, il suffira de modifier certains paramètres réseaux. Sous Windows, ouvrez les connexions réseaux, puis faites un clic droit sur votre connexion (Connexion réseau local ou connexion réseau sans fil, selon le type de liaison), choisissez Propriétés, puis ouvrez le service de protocole Internet (TCP/IP) et mettez ces deux adresses, respectivement dans le serveur DNS préféré puis l'auxiliaire : 8.8.8.8 et 8.8.4.4

Validez le tout, votre connexion réfléchit, et c'est enregistré. Pour revenir comme avant, il suffit de laisser les champs vides.

Google est en train de reconstruire petit à petit le Web en touchant aux fondamentaux ou en y mettant un doigt. À suivre.

(Au passage, mais ça ne vaut pas un article, la page d'accueil de Google a été remaniée. Rendez-vous sur Google.fr et ne touchez plus à votre souris. La page est réduite à 3 fois rien : un logo, une barre de recherche et 2 boutons. Tant que vous ne touchez plus à votre souris, ça reste ainsi, vous pourrez taper au clavier, la page restera comme ça, mais dès que vous bougez la souris, les éléments apparaissent. Ca ne charge pas la page plus vite, car les éléments sont juste masqués).

Partager cet article

Repost 0

commentaires