Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 janvier 2010 7 24 /01 /janvier /2010 15:03
À peine le MIDEM (Marché international de la musique) à Cannes a commencé, que déjà des rumeurs ont fleuri : « Deezer va fermer ».

Décidément, entre la rumeur sur le départ de son co-fondateur (démenti officiellement depuis) et la fermeture du site (le 1er site d'écoute légale en Europe), il y en a qui lui en veulent.

En tout cas, c'est très peu probable que cela arrive. Le site est en progression à l'étranger et de plus en plus de personnes s'y inscrivent, délaissant peu à peu le téléchargement illégal de musique par P2P.

Ce 44è MIDEM s'inscrit sous le signe des débats sur l'offre légale sur Internet et plus particulièrement les sites de streaming audio (Deezer, Wormee, Jiwa…)

Ah et puis franchement, je me demande pour quelle raison il n'y a pas de « vraies » pubs sur ces sites là (ou même sur Spotify, qui n'est pas vraiment un site puisqu'il faut télécharger un logiciel), seulement de l'auto-promo. Écouter les pubs à la radio, diffusées toutes les 30 minutes ou toutes les heures ne me gênent pas, tant que je peux avoir de la qualité et toujours autant de choix… ça m'énerverait presque de savoir qu'il y a un modèle économique à tirer de ces publicités (d'autant plus qu'elles peuvent être plus facilement ciblées qu'à la radio) mais que personne n'ose jouer cette carte.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

yohooo 27/01/2010 10:38


Oui, t'as raison, il faut bien que quelqu'un paye pour le boulot investi.
Un tarif à la hauteur des moyens de chacun, ce serait pas mal.

En fait, en France, avant que l'on ne le casse, le régime des intermittents du spectacle pouvait payer les artistes en attendant qu'il se fassent des tunes en avec leurs CD et leur concerts.

En ce qui concerne la diffusion, je m'en fou que les Deezer et compagnie soient super alimenté de News (souvent payé par les maison de disque pour être en une) Quelques fonctionnaliités suffisent.
Elles peuvent être construites par des bénévoles avec des logiciels libres.

Si la SACEM était vraiment au service des artistes et du public, Elle pourrait heberger tout ça ( t'imagines, un service public d'hebergement et de diffusion de la création... )

A oui, j'ai oublié de te dire, je suis un rêveur...

En attendant, j'utilise Addblock, et hop ! grand nettoyage de la pub..


Labbai 27/01/2010 23:47


Oui, je rejoins certains de tes rêves, une grosse plate-forme (style cross-platform) publique où se rejoignent artistes nationaux, internationaux et locaux, ça serait intéressant, tout en laissant
des plates-formes privées travailler… mais bon.

Les tarifs "libres", où chacun paye ce qu'il souhaite, ça a du bon, mais d'après ceux qui en ont fait l'expérience (Radiohead, récemment), c'est moins bien que la vente à un prix fixe, car il y a
de l'abus.

Mais tout ça, c'est à creuser, et peut-être que dans les futures années…


yohooo 25/01/2010 10:02


Benh moi, la pub, ça m'énerve. Alors moi y'en a , mieux je me porte. En plus, j'utilise Adblock


Labbai 25/01/2010 23:42


Oui, alors dans ce cas, tu es prêt à payer 9,99€/mois pour avoir accès au même contenu, mais sans la pub ?

Soit, le prix d'un spot de pub toutes les 10 minutes = 10€ ? (Ou, en se basant sur le principe de la radio : 5 à 8 spots de pub toutes les heures = 10€ ?)

Moi je suis prêt à "subir" la pub (même si elle ne me gêne pas) moins fréquemment mais plus longtemps plutôt que payer le service (en l'état actuel des "bonus" que ça offre).