Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 décembre 2010 2 07 /12 /décembre /2010 14:00

Alors que Julian Assange, le fondateur de Wikileaks s'est rendu à la justice londonnienne, la justice française n'a pas souhaité se prononcer en référé pour dire si la société française OVH avait ou non le droit d'héberger une partie du site Wikileaks qui crée la plémique actuellement. L'affaire mérite un débat de fond, d'après un juge lillois et un autre parisien.

OVH, qui affirme n'être qu'un « prestataire technique », avait saisi de lui-même la justice pour savoir s'il avait le droit d'héberger WikiLeaks.ch.

Partager cet article

Repost 0

commentaires