Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 octobre 2010 2 05 /10 /octobre /2010 13:30

Le service de presse de l'Hadopi a confirmé à 01net. que les premiers courriels d'avertissements avaient été envoyés, non pas directement par la Haute autorité, mais directement par les FAI. Un seul fait de la résistance : Free.

Mais attention, à l'inverse des autres, Free serait justement le bon élève, il se justifie ainsi : « Nous n’avons pas relayé les e-mails Hadopi. Afin d'encadrer les échanges portant sur des données personnelles au sujet desquelles la Cnil porte une attention particulière, nous avons proposé le principe d'un conventionnement dans le courant de l'été au ministère de la Culture et à la Hadopi. A ce jour nous n'avons eu aucun retour concret sur cette étape structurante pour le passage en production. Visiblement, l’ensemble des autres opérateurs se sont entendus pour relayer les premiers e-mails ce matin à 10 h 30. Ils ont décidé de collaborer, nous nous contenterons juste de respecter la loi. »

Le nombre de mails envoyés n'a pas été officiellement communiqué, mais il s'agirait de « plusieurs centaines » par FAI. Le système devrait monter en puissance progressivement pour atteindre un pic de 10 000 avertissements quotidiens. A ce stade, il ne restera plus aucun internaute non averti. 

Repost 0
3 octobre 2010 7 03 /10 /octobre /2010 17:09

Google a annoncé le développement d'un nouveau format graphique qu'il espère populariser : WebP.

WebP permettrait d'alléger le poids des images JPG, PNG et GIF (les formats les plus répandus sur Internet) en moyenne de 39%. La société annoncé avoir fait des tests sur un million d'images pour en arriver à ce calcul.

WebP est un format open-source et annoncé sans perte avec peu de dégradations visibles à l'œil nu.

Ce format sera avant tout axé sur Internet pour un chargement plus rapide des pages et moins de stockage.

Une page de comparaison entre JPG et WebP est accessible ici.

Pour pouvoir afficher nativement ce format, il va falloir attendre que les outils adaptés soient proposés. Google en propose un aux plus bidouilleurs et réservé aux distributions Linux 64 bits, et uniquement en ligne de commande.Le moteur WebKit (utilisé dans Chrome et Safari) sera prochainement patché pour le gérer.

Google est en train de monter un nouveau Web s'il arrive à ses fins : un nouveau format vidéo (WebM), un nouveau protocole de réseau (SPDY), un nouveau format graphique (WebP), un nouveau langage de programmation (GO) et un service de DNS sont pour l'instant les bases d'un "Web made in Google".

Repost 0
30 septembre 2010 4 30 /09 /septembre /2010 14:23

Depuis qu'Oracle a racheté SUN, devenant par la même le propriétaire du logiciel libre OpenOffice.org (OOo), plusieurs incertitudes ont été soulevées (attribution obligatoire du copyright à Oracle, feuille de route indisponible, changement de marque, etc.).

C'est donc suite à ce constat que LibreOffice est né — basé sur le code-source de la bêté 3.3.0 d'OOo, — dirigé par une nouvelle fondation, "The Document Foundation".

C'est un projet naissant. The Document Foundation a invité l’acquéreur de Sun à rejoindre ses rangs ou faire une donation, mais  les distributions Debian, Ubuntu, Fedora et SUSE livreront toute LibreOffice à la place d’OOo et la Free Software Foundation, tout comme Google, Novell, Red Hat, Canonical, OSI, la GNOME Foundation et NeoOffice ont tous apporté leur soutient à The Document Foundation.

Repost 0
29 septembre 2010 3 29 /09 /septembre /2010 16:08

Et il a bon appétit…

En l'espace de 24 heures, le groupe américain a déjà croqué 3 sociétés : 5min Media, Thing Labs et TechCrunch.

C'est la dernière acquisition qui devrait faire le plus de bruits, néanmoins.

5min Media est une société de distribution de vidéos. Thing Labbs, quant à elle, est l'éditeur de Brizzly, un client de réseaux sociaux qui permet de consulter rapidement les activités de ses comptes Twitter, Facebook, Picnic, YouTube, etc.

Mais le plus important à mon goût est TechCrunch, aux débuts, un blog américain traitant des start-up informatiques, devenu un référence et ayant créé des événements (TechCrunch Party), des entités locales (TechCrunch France, TechCrunch Europe, TechCrunch Japon…) et différents sites d'informations high-tech (MobileCrunch, CrunchGear, TechCrunchIT, GreenTech, TechCrunchTV et CrunchBase…)

Si l'on compare aujourd'hui TechCrunch à ses débuts, il n'a plus rien du simple blog conçu en 2005. C'est une entreprise qui a des moyens et une vraie communauté (9,2 millions de visiteurs uniques par mois pour 30 millions de pages vues), le tout mené par son fandateur historique : Michael Arrington. Il annonce d'ailleurs que vendre sa société à AOL lui permettra d'avoir à moins gérer les "à-côté" (personnel, problèmes techniques, correction d'articles, etc.) Il ajoute qu'en aucun cas il ne cessera de rédiger des articles, et que justement il sera plus à même de se concentrer dans sa tâche principale de journaliste (recherches, investigations, rédaction).

AOL n'a pas précisé ce que deviendront les blogs délocalisés (France, Japon, Europe).

AOL dispose désormais des 2 blogs high-tech les plus influents/visités dans le monde : TechCrunch et EnGadget (racheté en 2005).

» L'annonce faite sur le blog officiel (anglais)

 

Repost 0
28 septembre 2010 2 28 /09 /septembre /2010 19:58

Voici le contenu du mail que devrait recevoir toute personne reconnue coupable par l'Hadopi (apparemment, on ne dit pas "la hadopi") :

Hadopi-recommandation

Ce mail est donc divisé en plusieurs parties :

  • Que vous reproche-t-on ? Pour expliquer les faits avec diverses informations d'identification (IP, FAI, heure…) et donner des conseils pour se mettre "en règle"
  • Que risquez-vous ? La justice !
  • Quels sont vos droits ? Des informations sur les fichiers téléchargées et des contacts (e-mail, adresse, hotline)
  • Pourquoi protéger le droit d'auteur ? Du blabla sur la rémunération des artistes
Repost 0
25 septembre 2010 6 25 /09 /septembre /2010 16:08

PC INpact a fait le test : il a appelé la hotline (09 69 21 90 90) mise en place par la Hadopi afin de répondre à diverses questions que pourraient se poser les Français sur la sécurisation de leur réseau ou bien le rôle que joue la Hadopi.

» Ecouter l'appel

Mise à jour : Numerama a aussi fait le test, pas d'audio cette fois-ci, mais une retranscription écrite à lire ici (où il est précisé que la hotline n'est pas officiellement ouverte (elle devrait ouvrir lundi je pense) et que c'est encore en rôdage).

A la décharge du conseiller, le service est très très récent, ils sortent sûrement tout juste de formation et doivent avoir certains points juridiques/techniques à étudier ou à approfondir. Rajouter à ça le stress que cela peut occasionner (la personne est dans ses premiers jours avec plein d'infos en tête encore à assembler), le "client" ayant en plus plusieurs questions plus ou moins techniques.  Comme partout, ça devrait s'améliorer dans les prochains jours, et tout dépend en plus de la personne qui qui vous tombez !

Repost 0
23 septembre 2010 4 23 /09 /septembre /2010 15:15

En publiant en avril dernier le code-source de la Neufbox 4, SFR espérait bien voir germer de nouveaux firmware et de nouvelles idées à développer. C'est chose faite puisque le premier firmware non officiel (donc non développé par SFR ou l'un de ses sous-traitants) est sorti. 

"Ob4-Full+USB" est la première mouture développée par des membres de la communauté des utilisateurs de la Neufbox, menés par un certain Fxmx86. 

Les services impléméntés sont : serveur FTP, serveur Web, lecteur MP3, outil pour télécharger des fichiers .Torrent, activation/désactivation du Wi-Fi simplifiée, extinction/allumage des diodes selon un calendrier, fonction boost, ou encore système de vidéo-surveillance. 

L'installation est dédiée aux bidouilleurs, plutôt munis de Linux, car sous Windows, il faudra passer par une machine virtuelle pour lancer les scripts nécessaires. La manipulation n'est possible qu'en branchant une clé USB sur la Neufbox. Il est impératif de procéder à une sauvegarde de l'ancien firmware. 

» Infos/Installation/Utilisation : http://fxmx86.mine.nu/ (site hébergé sur une NB4 !)

Repost 0
23 septembre 2010 4 23 /09 /septembre /2010 15:05

Le groupe français CommentCaMarche, qui est monté en puissance depuis quelques années en s'ouvrant sur l'international, est rentré en négocations exclusives avec Benchmark Group, éditeur des sites Journal du Net, Journal des femmes, L'internaute ou encore Copains d'avant.

Pour cette opération de croissance, CCM a procédé  une levée de fonds et « pour compléter l'opération, une dette d'acquisition sera levée auprès d'un syndicat bancaire constitué de BNP Paribas et OBC; parallèlement, OSEO apportera son soutien » indique le communiqué.

Si l'accord est conclu, CCM rachète Benchmark Group et les sites associés, faisant de lui le premier groupe média du secteur, en rassemblant près de 20 millions de visiteurs uniques et faisant partie du top 5 français des éditeurs Internet derrière Google, Microsoft, Facebook et Orange. Rien que ça !

Toujours en vue d'une globalisation, les services seront déployés en 6 langues, pour couvrir 50 millions de visiteurs dans plus de 40 pays. Déjà fin 2007, une première déclinaison thématique est apparue : Droit-Finances.net puis Santé-Médecine.net.

L’objectif de cette union est de consolider l’expertise technologique et éditoriale des deux entités pour accélérer leurs croissance notamment à l’international. En tirant parti des savoir faire complémentaires des deux entités et en alliant subtilement communautés d’experts et contenus éditoriaux de qualité, le  nouveau groupe CommentCaMarche-Benchmark a pour ambition de :

  • développer la qualité et l’audience des sites et services existants
  • créer de nouveaux produits ou services utiles pour les internautes
  • devenir un acteur français innovant capable de s’imposer au niveau international

Source : Communiqué de presse

Les chiffres de rachat cités (60 millions d'euro) ont été démentis. L'époque où CCM n'était qu'un vulgaire site de vulgarisation avec une communauté fouillis semble bien loin. Tant mieux, cela va relancer d'autres groupes français pour faire mieux et s'imposer, notamment le Groupe01 (01net., Telecharger.com, 01men…), BestOfMedia (Tom's Guide, Tom's Hardware…)

Repost 0
23 septembre 2010 4 23 /09 /septembre /2010 14:08

Free a annoncé qu'il allait prochainement déployer ses premières antennes-relais dans Paris. Des associations et un parti politique sont déjà contre.

250 antennes doivent être installées sur des bâtiments privés, les 50 restantes sur des lieux publics. Les Verts, le syndicat d’employés municipaux Supap-FSU et trois associations (Priartem, Agir pour l’environnement et Robin des toits) se sont opposés à ces installations.

Le groupe des Verts propose un amendement à la convention établie entre la ville de Paris et les quatre opérateurs qui obligerait à ramener le niveau d’exposition maximal à 0,6 V/m mais également d’implanter des antennes moins puissantes et de mutualiser celles déjà existantes. L’amendement a été rejeté par la mairie du IIe.

La ville de Paris ne doit pas faire de différences entre les 3 gros opérateurs et le nouvel arrivant. Elle a juste précisé avoir obtenu de Free qu'il n'installe pas les antennes à proximité des crèches ou bien des écoles, tout en abaissant au maximum le seuil d'exposition des usagers.

Repost 0
17 septembre 2010 5 17 /09 /septembre /2010 00:26

Pour répercuter l'augmentation des taxes sur les offres triple-play, tous les opérateurs n'augmenteront pas leurs tarifs, notamment pour continuer à séduire les abonnés, estiment les analystes.

Si France Télécom, SFR, Bouygues Telecom et Iliad ne répercutent pas cette hausse, cela pourrait représenter un manque à gagner d'une centaine de millions d'euros de profit opérationnel en moyenne pour chacun, d'après des analystes.

Pour Orange, cela représenterait un manque à gagner de 200 millions d'euros. 100 millions pour Iliad et SFR. Moins de 30 millions pour Bouygues.

Si les FAI augmentent leur tarif, au lieu des 30€ généralement concédés, on pourrait voir des offres débutant à 35 voire 38€.

Pour Orange, cela paraît déjà réglé : il y aura une augmentation des tarifs. Stéphane Richard, le directeur général explique : « Bien sûr. Cette mesure va nous coûter 230 millions d'euros. (...) nous ne pouvons faire un cadeau de cette importance. »

[Mise à jour du 17/09/10]

Pour Free aussi, il y aura une augmentation. Elle sera de 3€. « Ces trois euros en surplus s’appliqueront sur le modèle de l’écotaxe, et cela chez l’ensemble des FAI » estime Xavier Niel.

Repost 0