Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 décembre 2012 2 18 /12 /décembre /2012 11:44

Depuis maintenant quelques années, les opérateurs mobiles intègrent de la « data » dans leur forfait, c'est-à-dire, la possibilité de se connecter à Internet. Il existe de la data bloquée ou bridée au-delà d'un certain volume de connexion.

Et c'est justement ce "volume de connexion" dont je vais vous parler, car les opérateurs ne précisent pas à quoi il correspond.

Jusqu'à peu, je pensais naïvement (travaillant pourtant dans les télécoms) que ce volume correspondait uniquement aux données téléchargées sur mon appareil mobile (mails, lectures de page Web, vidéo, etc.) Or, j'ai vérifié que ça n'englobe pas que la data téléchargée, mais aussi celle envoyée. Et en ces temps où nombre de services (Facebook, Google, Instagram, Dropbox, iCloud...) proposent un stockage dans le nuage (cloud), on imagine que nos forfaits data limités prennent une gifle si vous synchronisez vos données en 3G, sans connexion Wi-Fi et sans penser une seule seconde que l'upload de vos données fait partie du "volume de connexion" autorisé par votre opérateur. Pire encore quand vous les téléchargez vers votre appareil mobile, mais ça, ce n'est pas nouveau.

On ne le répétera jamais assez : préférez une connexion en WiFi si vous êtes ric-rac au niveau de votre volume de connexion, que ce soit pour envoyer vos photos sur Facebook, stocker vos données sur iCloud ou télécharger la dernière vidéo comique de YouTube…

À ce propos, si vous avez un iPhone et que vous réalisez que vous consommez davantage votre volume de connexion que d'habitude (500 Mo en 2 jours...), c'est probablement lié à iCloud qui est activé dans les options de votre téléphone. Il suffit donc de le désactiver et de vérifier à la prochaine mise à jour que l'option ne s'est pas réenclenchée.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Lisa 07/01/2013 16:25

blog trés informative!

Labbai 07/01/2013 23:45



Merci Lisa.